circle

Stage tous grades le 07 May

Tous les événements à venir

Saison 2016—2017

Un art martial traditionnel

  • Complet et sans compétition

    • L'art martial est conçu pour pouvoir sauver sa vie en cas de danger, il est donc par définition étranger à toute forme de compétition.
      De fait, il est nécessairement tenu de s'adapter à n'importe quel gabarit, féminin ou masculin. Il est aussi tenu de s'adapter aux possibilités physiques et mentales de chacun — sans aucune considération esthétique concernant l'efficacité réelle : bien malin celui qui pourrait en prévoir les effets dévastateurs en combat réel.
      Pour pratiquer l'art martial, il faut donc tout travailler : les blocages comme les attaques, debout comme au sol, et surtout à courte distance — qui caractérise les situations réelles de danger.
  • Axé sur la self-défense

    • Il n'y a pas de première attaque en karaté. Aussi est-il primordial de contrôler une éventuelle attaque au moyen de blocages efficaces. Quitte ensuite à utiliser toute la panoplie de clefs, de projections et d'autres techniques destinées à nous laisser une chance de pouvoir s'en sortir.
      Le plus noble des combats est celui qu'on n'a pas livré : la pratique du karaté, très subtile, enseigne aussi à ne pas paraître impressionné devant un adversaire, et aide déjà ainsi à déjouer nombre de situations parfois périlleuses.
  • Un enseignement martial

    • L'espace et le temps au dojo sont strictement codifiés. La structure d'un entraînement est invariablement la même. Afin de ne pas laisser l'esprit s'égarer dans des questions qui le distrairaient de la pratique de l'art martial, chaque situation à l'entraînement est prévue : que vous arriviez en retard ou que vous ne parveniez pas à bloquer un tsuki, il importe de suivre, pour vous ou votre partenaire, un protocole précis.
      Ce qui pourrait paraître rébarbatif à nos esprits occidentaux est en réalité la seule manière efficace de sculpter et d'affiner tant l'esprit que le corps vers leur but martial.
  • Excellent pour le corps et l'esprit

    • Si le protocole s'adresse surtout à l'esprit, il permet aussi de le rapprocher du corps pour atteindre un développement harmonieux des deux simultanément. Les effets physiologiques bénéfiques de la pratique du karaté ne sont pas discutés, et ce à n'importe quel âge de la vie.
      Renforcement osseux et vasculaire, articulations plus solides, souplesse et équilibre développés, endurance accrue, souffle mieux maîtrisé, plus grande capacité d'écoute et d'attention ne sont que quelques-uns des heureux symptômes qui distinguent le pratiquant de karaté des simples sportifs visant l'amélioration de quelconques performances.